Illustrations

Ici je partagerais la façon de nous procédons avec Pierre Gonzalès, l’illustrateur de cette saga.

L’idée

Tout part d’une image, celle que je me représente d’une scène d’un des livres. J’essaye de choisir un scène qui pourra à la fois illustrer l’univers du livre, et également qu’elle soit épique (toutes ne le sont pas, je reviendrais dessus plus loin). Je dois choisir parmi les multiples scènes en fonction de mon envie, mais aussi des impératifs de promotion et communication. Ainsi, lors de l’écriture du tome 2, alors que toutes les illustrations du tome 1 n’étaient pas commencées, j’ai dû anticipé et choisir de faire illustrer la couverture du tome 2 pour sa future sortie.

Le brouillon

rough-illu-sareth-city
Copyright 2016 Pierre Gonzalès

Je soumets ensuite mon idée à Pierre qui la concrétise sous forme d’ébauche rapide (rough) (voir l’image ci-contre illustrant la couverture du tome 1 traduit en anglais). Ce brouillon lui permet de placer les différents éléments de la scène tout en pouvant les modifier facilement de place, avant d’attaquer les tracés plus précis.

Ici, Pierre a matérialisé le taxi dans lequel Sareth, le héros, est téléporté. Le décors est une ville futuriste. Sur le promontoire, se trouve un scientifique Craniopode qui avait prédit l’apparition du vortex par lequel Sareth vient d’arriver.

Le crayonné

sareth-city-crayon
Copyright 2016 Pierre Gonzalès

Une fois le rough validé, Pierre réalise le crayonné sur lequel il précise tous les traits, comme illustré ci-contre. Comme on peut le voir la différence avec le rough est saisissante. À cette étape j’ai une réelle vision de l’illustration définitive.

La révision

Dans ce cas, je lui avait demandé de modifier plusieurs détails (cercles rouges ci-dessous) comme l’expression de Sareth, l’Olehmite qui chute, la casquette du chauffeur de taxi, et l’enseigne du taxi.

 

La coloration

Une fois le crayonné validé, Pierre s’attaque à la coloration. Je définis les couleurs principales des personnages et des vêtement, notamment du Craniopode, pour le reste, il sait parfaitement gérer 😉 Je n’ai plus qu’à effectuer quelques réglages de contraste et de saturation pour un meilleur rendu, et à positionner titre et sous-titre.

Recto-ATU-Final-ENG3
Copyright 2017 Manu Breysse